Accèder directement au contenu

Événements

Juillet 2022

Soutenance de Thèse Chloé Geoffroy

Chloé Geoffroy a soutenu sa thèse intitulée « Optical control of GluN2B NMDA receptors ». Les travaux de recherche de Chloé, réalisés sous la supervision de Laetitia Mony et à l’interface en chimie et biologie, ont conduit au développement de nouveaux modulateurs allostériques négatifs spécifiques des récepteurs NMDA qui contiennent la sous-unité GluN2B et dont l’activité peut être contrôlée de façon réversible par la lumière. Ces nouveaux outils d’optopharmacologie se démarquent des outils de pharmacologie classique par leur réversibilité et cinétiques de dissociation rapides et devraient aider à mieux comprendre le rôle des récepteurs NMDA de type GluN2B dans les phénomènes physiologiques ou pathologiques du système nerveux central.

JPEG - 212.2 ko
Chloé Geoffroy, au centre, accompagnée de son jury de thèse (Thomas Grutter, Amadeu Llebaria, Nicolas Marie, Francine Acher et Guillaume Sandoz), de ses encadrants (Laetitia Mony et Mariano Casado) et du chef d’équipe Pierre Paoletti



ANR 2022

Laetitia Mony, Chargée de Recherche Inserm, et David Stroebel, Ingénieur de Recherche CNRS, ont tous deux obtenus un financement ANR 2022 (Agence Nationale de la Recherche) pour leurs projets respectifs. Ce contrat, d’une durée de 4 ans maximum, finance les chercheurs afin qu’ils puissent mettre en place un programme de recherche original et de haut niveau.

Le projet de recherche mené par Laetitia Mony permettra d’étudier la diversité des récepteurs NMDA grâce à l’optopharmacologie.

Le projet de recherche porté par David Stroebel visera à explorer l’origine et l’évolution des signalisations médiées par la famille des récepteurs ionotropique du glutamate. Ce projet sera réalisé en collaboration avec 3 autres équipes de recherches françaises (IMBE Marseille, IRCAN Nice, Université de Nantes).

Allocation doctorale

Une allocation doctorale de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) a été attribuée à Julia Doria (Octobre 2022 - Septembre 2025). Le projet de thèse de Julia vise à étudier les mécanismes et voies de signalisation des récepteurs ionotropiques du glutamate non canoniques de type Delta.

Mai 2022

HDR Laetitia Mony

Laetitia Mony a soutenu le 16 mai 2022 son HDR intitulée : "Optical approaches to control and investigate glutamate receptors with specific stoichiometries". Son projet vise au développement d’outils d’optogénétique pharmacologique innovants pour étudier les mécanismes moléculaires et la physiologie des récepteurs ionotropiques du glutamate avec une spécificité moléculaire et cellulaire sans précédent.

Decembre 2021

Soutenance de thèse de Laura Piot

Laura Piot a soutenu sa thèse intitulée « New insights on the structure, function and pharmacology of Delta receptors ».
Ce travail réalisé sous la supervision de Pierre Paoletti et Laetitia Mony, et combinant des approches expérimentales variées (électrophysiologie cellulaire, ’voltage-clamp fluorometry’ mais également cristallographie et physiologie synaptique), a mis à jour de nouvelles propriétés insoupçonnées des récepteurs delta GluD1, une famille de récepteurs ionotropiques du glutamate abondamment exprimés dans le cerveau mais dont les mécanismes de fonctionnement et rôles physiologiques restent mal connus. Les résultats obtenus offrent de nouvelles perspectives sur notre compréhension des récepteurs du glutamate et de la régulation de la synapse. Ils montrent également l’intérêt de la technique de ’voltage-clamp fluorometry’ (VCF) pour l’étude des relations structure-fonction et de la pharmacologie moléculaire des récepteurs du glutamate, ouvrant ainsi un nouveau champ d’investigation de ces acteurs essentiels de la neurotransmission.

JPEG - 44.7 ko
Laura Piot, au centre, accompagnée de son jury de thèse (Julie Perroy, Jean-Philippe Pin, Bruno Miroux, Pierre-Jean Corringer et en visio Ingo Greger) et de ses encadrants (Laetitia Mony et Pierre Paoletti)

Octobre 2020

Allocation doctorale


Une allocation doctorale CDSN (contrat ENS) a été attribuée à Antoine Sicard (Octobre 2020 - Septembre 2023). Le projet de thèse d’Antoine vise à développer des outils innovants d’optopharmacologie génétique pour étudier la diversité fonctionnelle des récepteurs NMDA.

Septembre 2019

Soutenance de thèse de Benjamin Serraz

Benjamin Serraz a soutenu sa thèse intitulée « Rôle du zinc dans la transmission synaptique normale et pathologique » et réalisée sous la supervision de Pierre Paoletti et Mariano Casado.
En combinant approches d’électrophysiologie sur récepteurs recombinants et natifs, imagerie cellulaire et exploitation de nouveaux modèles de souris génétiquement modifiées, Benjamin a montré que le zinc est un modulateur probable des synapses excitatrices sur les interneurones et que certaines populations d’interneurones (les SST+) sont en capacité de stocker du zinc vésiculaire. Il a également montré que des mutations dans la sous-unité GluN2A associées à des maladies neurodéveloppementales humaines altèrent sélectivement la sensibilité des récepteurs NMDA au zinc, pointant sur l’importance du zinc vésiculaire dans le fonctionnement cérébral.

Ainsi, ce travail aide à la compréhension d’un système de neuromodulation original et encore peu étudié, et ouvre de nouvelles perspectives tant conceptuelles que méthodologiques sur le rôle et la distribution du zinc libre dans le cerveau.

Janvier 2019

Pierre Paoletti, directeur de l’IBENS

Pierre Paoletti, responsable de l’équipe "Récepteurs du Glutamate et Synapses Excitatrices", est nommé directeur de l’IBENS, à compter du 1er janvier 2019.

Octobre 2018

Allocation doctorale

Une allocation doctorale PSL Q-Life a été attribuée à Chloé Geoffroy (Octobre 2018 - Septembre 2021). Le projet de thèse de Chloé vise à développer des nouveaux outils d’optopharmacologie pour sélectivement moduler l’activité des récepteurs NMDA-GluN2B afin d’en étudier les rôles physiologiques et physiopathologiques.

Juillet 2018

Soutenance de thèse de Jean-Baptiste Esmenjaud

Jean-Baptiste Esmenjaud a soutenu sa thèse intitulée « Dynamique structurale et allostérie des récepteurs NMDA ». Ce travail réalisé sous la supervision de Pierre Paoletti et d’Antoine Taly (Institut de Biologie Physico-Chimique) et combinant approches fonctionnelles et computationnelles, révèle comment des changements conformationnels concertés entre domaines extracellulaires assurent les mécanismes de transduction allostérique et gouvernent l’activité des récepteurs NMDA.

Novembre 2017

Grand Prix Lamonica de Neurologie 2017

Le Grand Prix Lamonica de Neurologie 2017- Académie des Sciences est attribué à Pierre Paoletti pour ses travaux sur les récepteurs du glutamate et la régulation de la transmission synaptique excitatrice.

Plus d’informations sur le site de l’Académie des sciences.

Octobre 2017

ERC Advanced Grant 2015 :

Pierre Paoletti, responsable de l’équipe « Récepteurs du Glutamate et Synapses Excitatrices », a obtenu le prestigieux financement ERC Advanced Grant 2015 (European Research Council). Ce contrat, dont les critères de sélection sont l’excellence scientifique, finance les chercheurs confirmés afin qu’ils puissent mettre en place un programme de recherche original et de très haut niveau. Ce financement, d’une durée de 5 ans (2016-2021), permettra d’aborder des questions fondamentales sur le thème « Diversité des récepteurs NMDA : de la dynamique moléculaire à la physiopathologie synaptique ».

Plus d’informations sur le site de l’ERC .

Allocation doctorale

Une allocation doctorale de l’Ecole doctorale ED158 Cerveau-Cognition-Comportement (ed3c ; Université Pierre-et-Marie Curie, UPMC) a été attribuée à Laura Piot (Octobre 2017 - Septembre 2020). Cette allocation lui permettra de poursuivre en doctorat les recherches prometteuses débutées lors de son stage de Master 2 au sein de l’équipe. Le projet de thèse de Laura vise à sonder les mécanismes structuraux à la base de la signalisation ionotropique et métabotropique des récepteurs NMDA. Elle utilisera pour cela des approches opto-moléculaires innovantes (incorporation d’acides aminés non naturels, voltage-clamp fluorométrie).

Septembre 2017

Pierre Paoletti, directeur du Département de Biologie de l’ENS

Pierre Paoletti, responsable de l’équipe "Récepteurs du Glutamate et Synapses Excitatrices", est nommé directeur du Département de Biologie de l’ENS, à compter du 1er septembre 2017.